Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
vendredi, 25 juin 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

RDC : Pauliane Budjamabe et Socidepom contre la vente des T-shirts des FARDC pour des intérêts privés

Dans une correspondance parvenue le samedi 15 mai 2021 à la rédaction de Sango26.info, Mme Pauliane et la Société Civile des Dépendants des Policiers et des Militaires ( SOCIDEPOM) disent s’opposer à la vente des t-shirts au nom des Forces armées de la RDC pour des intérêts privés. “Soutenir les FARDC, ce n’est pas commercialiser les T-shirts au nom des FARDC et prendre
l’argent pour vos propres intérêts et vos propres ventres” , peut-on lire dans ce document.

Pour cette structure de la société civile, il fallait que l’action soit bien cordonnée et confiée au Service de l’Éducation Civique, Patriotique et D’Actions Sociales de l’armée ( SECAS) qui est mieux placé pour identifier les concernés par une action “équitable”.
Et de renchérir : “Et s’il faut soutenir par des collectes des fonds, il n’y a que cet organe de l’armée qui devrait être contacté par la population peut-être par le biais des organisations qui ont une collaboration directe avec eux . Arrêtons d’être des opportunistes, si seulement à ce moment ci, ces T-shirts peuvent faire l’objet d’appui à l’armée, je serai nullement d’accord que des commerçants se donnent à sa vente sans au préalable contacter le service d’Actions sociales des FARDC.
Nous avons vus de milliers des personnes achetés le T-shirts Black panthers avec de milliers des dollars américains.
Enfants des Militaires, leaders des associations, journalistes qui aiment tant défendre les mauvaises conditions des vies des FARDC où sommes-nous pour essayer de donner une autre ampleur à cette action? la diaspora Congolaise je sais que vous êtes toujours là pour mobiliser contre les occupants maintenant que c’est les FARDC qui occupent l’Est, qu’en dîtes-vous?
Soyons sincères et honnêtes envers nous-mêmes”

Cette action intervient
au moment où toute la nation congolaise manifeste son soutien l’endroit des Forces armées de la RDC dans l’Est du Pays. Tout en saluant cet élan patriotique, la Société Civile des Dépendants des Policiers et des Militaires ( SOCIDEPOM) dit lancer ce débat ouvert pour remettre les FARDC dans leurs droits.

Orman BOLA

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche