Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
vendredi, 25 juin 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

RDC : Partenariat Mastercard et Billetera pour des solutions de paiement numérique de pointe en RDC.

Désormais des millions de résidents non bancarisés et financièrement exclus en RDC auront accès aux services financiers et numériques formels, garce a la téchnologie de Mastercard pour permettre le développement de diverses solutions de paiement numérique, un partenariat aligner sur le plan national du numérique de la RDC.

Mastercard a pour ce faire d’associé à Billetera, au Kenya, pour fournir à des millions de résidents de la République démocratique du Congo (RDC) un accès aux services formels de paiement financier et numérique.

Ce partenariat vise à soutenir la vision du gouvernement de la RDC, qui, sous la direction du président Félix Tshisekedi, a un ambitieux programme de numérisation aligné sur le Plan national du Numérique (PNN) du pays, mais aussi créer des solutions de paiement qui favoriseront l’acceptation des services gouvernementaux tels que les factures d’eau et d’électricité, les taxes telles que les permis du marché humide, les loyers et les permis de construire, les visas électroniques, les paiements douaniers dans les ports.

A travers ce partenariat les solutions d’acceptation ont été conçues pour être livrées via les portails en ligne et les canaux de la PostBank.

« Chez Mastercard, nous nous sommes engagés à faire entrer 1 milliard de personnes dans l’économie numérique d’ici 2025, et des partenariats comme celui-ci représentent une étape majeure vers la réalisation de cet objectif. Cet accord avec Billetera renforcera considérablement les perspectives de la République démocratique du Congo d’inclusion financière croissante dans le pays et confirmera les investissements continus de Mastercard dans des technologies, des plateformes et des infrastructures innovantes qui font faire progresser la croissance inclusive et les économies durables à travers le monde », a déclaré Arn Vogels, Area Business Head de l’Afrique subsaharienne francophone chez Mastercard.

Billetera travaille depuis longtemps avec le secteur public et privé pour offrir les dernières solutions de paiement numérique dans la région de l’Afrique de l’Est et du Centre. Un succès majeur est leur partenariat avec la SCPT (Société Congolaise des Postes et Télécommunications)
« La gestion de la relation citoyenne dans la chaîne de valeur des services reste un facteur essentiel de l’amélioration de l’indice du Doing Business de la République démocratique du Congo (classement de la Banque mondiale actuellement à 183/190).

Le lancement de notre partenariat s’inscrit dans l’esprit de la vision actuelle et de la bonne volonté politique du gouvernement à accroître ses efforts d’inclusion financière. En tant que société FinTech locale, nous compléterons nos capacités de développement logiciel avec les dernières technologies de Mastercard en vue de la numérisation des efforts de paiement du gouvernement de la RDC, ce qui entraînera certainement une perturbation du marché », a déclaré Jevis Omondi Okoth .

Le Directeur général et PDG de Billetera. A pour sa part confirmé sa passion pour la scpt en ce mot
:

« Je suis passionné par le SCPT et son rôle de catalyseur du changement dans le programme de développement socio-économique de la République démocratique du Congo. Avec 385 succursales à travers le pays, la Banque postale jouera un rôle clé dans la promotion de l’accès distribué aux services gouvernementaux grâce à l’utilisation des nouvelles technologies dans la numérisation des processus et des paiements.

Alors que le partenariat de Mastercard alimente nos opérations avec les nouvelles technologies, nous avons certainement un travail équivalent à faire principalement sur la réingénierie des processus d’affaires, l’examen des politiques et le plaidoyer ainsi que l’inclusion des parties prenantes », a ajouté M. Claude Matala Mu-Pashy, président du conseil d’administr

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche