Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
vendredi, 25 juin 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

RDC : l’importation du ciment gris tue l’industrie locale

A l’heure où l’économie congolaise tente péniblement de se mettre sur les rails, certaines décisions gouvernementales étonnent plus d’un congolais.

En effet, plusieurs cimenteries sont présentes sur le territoire national et servent de la bonne façon tous ceux qui sont engagés dans la construction.

Au regard des défis architecturaux à Kinshasa et dans certaines provinces qui se réveillent économiquement, l’industrie locale dans ce secteur tente de répondre à cette demande.

Mais curieusement, le gouvernement congolais autorise l’entrée à Kinshasa des grandes tonnes de ciment venant de Brazzaville et d’ailleurs mettant en mal la production locale.

Kinshasa a-t-il réellement besoin d’importer du ciment de Brazzaville à Kinshasa pendant que plusieurs industries basées dans le kongo central ravitaillent la capitale congolaise.

Le président du sénat l’honorable Bahati lukuebo a été saisi par une délégation de PPC BARNET DRC soucieuse de garantir l’emploi des jeunes congolais.

Plusieurs autres opérateurs économiques se plaignent de cette importation qui vient décourager l’industrie locale du ciment qui donne l’emploi et le revenu à des congolais.

Le nouveau gouvernement que conduit sama LUKONDE a tout intérêt à protéger l’industrie locale même si la RDC vient de ratifier l’accord de zlecaf. En principe l’importation doit être autorisée pour les produits qui ne viennent pas de la sueur des congolais.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche