Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
mardi, 27 juillet 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

RDC: . Le Ministre de la Jeunesse a échangé avec le représentant de l’UNICEF en RDC pour la création d’emploi des jeunes

Yves Bunkulu, ministre de la Jeunesse, a reçu en audience, lundi 15 juin 2021 Édouard Beigbeder. Au menu des échanges, les modalités de création d’opportunités d’emploi et d’apprentissage des jeunes congolais.

“Cest un honneur pour moi de rencontrer à nouveau Monsieur le Ministre, après notre première rencontre quand il était au tourisme. Avec le même dynamique, j’ai foi que nous allons développer des projets communs pour les jeunes. Le futur, c’est la jeunesse. Il faut préparer la relève, dès maintenant.” A déclaré le représentant de l’UNICEF-RDC.

L’UNICEF-RDC écrit un programme pour les jeunes et adolescents (14-35 ans). Un draft qu’il préfère partager avec le Ministère de la jeunesse pour avoir un document adapté à la réalité et qui réponde réellement aux besoins.

Il faut signaler que depuis deux ans UNICEF a développé un projet dénommé U-Report RDC. Il consiste à envoyer des messages aux jeunes, ceux-ci répondent. Ça permet de se faire une idée, apprendre des nouvelles compétences essentielles.

Le Ministre de la Jeunesse, Dr Yves Bunkulu a dit au représentant de l’UNICEF RDC que le Ministère dispose déjà d’une politique nationale de la jeunesse, depuis 2009. Sa mise à jour pour la réadapter aux donnes nouvelles est presque fin prêt. Il y a également un plan stratégique est en cours d’élaboration. En harmonie avec l’UNICEF, le Ministère va faire en sorte que les préoccupations des jeunes soient rencontrées.

L’UNICEF a lancé le programme “Jeunes reporters” dans quelques provinces. Une radio locale a déjà repris ce programme sur sa grille. Il est donc question de diversifier les canaux pour mieux atteindre le plus grand nombre des jeunes. Le Ministre a enfin relevé l’existence du corps des jeunes volontaires en RDC, et fait le nécessaire pour le redynamiser en y intégrant ce qui manque ou ce qui est nécessaire.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche