Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
mercredi, 28 juillet 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

RDC: Aimé Pascal Mongo rend hommage au Cardinal Laurent Monsengwo et appelle à l’unité des originaires de Mai-ndombe pour honorer la mémoire du défunt.

Le président du parti politique, le Congrès Africain pour le Réveil du Congo ( CNARC) rend hommage au cardinal Laurent Monsengwo Pasinya décédé le 11 juillet dernier en France, et appelle à l’unité des fils et filles de la province du Mai-ndombe pour honorer la mémoire de l’illustre disparu. Contacté par Sango26.Info, ce notable de la province du Mai-ndombe regrette le départ de cette personnalité  religieuse de la République Démocratique du Congo.

“J’ai appris avec une grande tristesse, la mort de notre icône, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. Son décès marque le départ d’une partie de l’histoire de notre province du Mai-ndombe.  J’appelle nos frères et sœurs de la province à s’unir pour le développement de Mai-ndombe afin d’honorer la mémoire du Cardinal Monsengwo”, a dit  Aimé Pascal Mongo Lokonda.

Et de renchérir : “Nous venons de perdre un grand homme.  Le cardinal Laurent Monsengwo  était un homme des valeurs. Il a milité pour la liberté, la paix et la démocratie en République Démocratique du Congo. Il a droit aux hommages dignes de son rang”

Poursuivant dans le même sens, le numéro 1  du CNARC qui se trouve pour le moment à l’étranger, promet de rendre encore des hommages spéciaux au cardinal Monsengwo dès son retour à Kinshasa.

Né le 7 octobre 1939 à Mongobelé dans la  province du Mai-ndombe,  cet ancien évêque auxiliaire du diocèse d’Inongo était un prêtre catholique congolais, docteur en Écritures Saintes et professeur de théologie.  Il a fait ses études primaires à Nioki et les études secondaires au petit séminaire de Bokoro. Laurent Monsengwo va ensuite  intégré  le grand séminaire de Kabwe où il a  suivi le cycle de philosophie avant de partir pour Rome poursuivre à l’Université pontificale urbanienne le cycle de théologie. Notons qu’Il a été  ordonné prêtre le 21 décembre 1963 pour le diocèse d’Inongo par le cardinal Agagianian, préfet de la Congrégation pour la propagation de la foi. Archevêque de Kisangani en 1988 avant d’être nommé à Kinshasa en 2007, c’est en 2010 qu’il a été  créé Cardinal avant de se retirer  de sa charge épiscopale en 2018. Il est décédé à Paris à l’âge de 81 ans.

Orman BOLA

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche