Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
vendredi, 25 juin 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

Marche de soutien à Kamerhe à Kinshasa: Amida Shatur et les militants de l’UNC dispersés.

Les militants et cadres du l’Union pour la nation congolaise (UNC) ont été dispersés le vendredi 28 mai à coup de gaz lacrymogènes devant le siège du parti à l’occasion de la marche de soutien à Vital Kamerhe à Kinshasa. Et ce, à quelques jours du début de son procès en appel dans l’affaire 100 jours.

Selon la police qui a utilisé les gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants, les autorités urbaines n’ont pas autorisé cette marche. Les deux parties n’ont pas pu trouver un compromis malgré la négociation apprend-t-on . Un important dispositif sécuritaire a été renforcé au lieu de la marche.

Quelques manifestants qui se trouvaient encore devant le siège du parti, ont été poursuivis par les policiers. Parmi les manifestants de cette marche qui devrait aller jusqu’à la place Rond-point Moulaert dans la commune de Bandalungwa, figuraient quelques députés, madame Amida Shatur, épouse Vital Kamerhe, ses enfants ainsi que plusieurs autres proches.

En attendant le bilan officiel de la police, aucune perte en vie humaine et des grands dégâts n’ont été signalés jusque-là.

Orman BOLA

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche