Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
mardi, 27 juillet 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

la FEC et la société EGAL se contredisent sur la baisse des prix

La Fédération des Entreprises du Congo (FEC) n’est pas enthousiasmée à l’idée de baisser les prix des biens de première nécessité (surgelés ndlr), annoncée par le gouvernement Sama Lukonde à l’issue de la 9ème réunion du conseil des ministres tenue vendredi dernier par visioconférence.

Dans une correspondance adressée au ministre de l’économie nationale, la FEC accuse l’exécutif national de vouloir imposer unilatéralement une structure des prix qui ne prend pas en compte la réalité sur terrain et l’environnement des affaires en République démocratique du Congo.

Cependant, dans une correspondance datée du 4 novembre 2020 adressée à l’ancienne ministre de l’économie Acacia Banudbola, la société EGAL proposait déjà la baisse des prix des surgelés.

À en croire cette correspondance où les responsables de cette société sollicitaient l’arbitrage du ministère de l’économie pour mettre fin à la concurrence déloyale, il est proposé à titre d’exemple, le prix de 6 à 7 $ pour un carton des cuisses de poulet. Pourtant, la structure des prix proposée par le ministère de l’économie, fixe le carton des cuisses de poulet à environ 10 $.

Selon plusieurs observateurs, ce feuilleton est loin d’être terminé. Les autorités compétentes sont appelés à agir le plus vite possible pour trouver un terrain d’entente entre les différentes parties.

Grâce Shako

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche