Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
mercredi, 28 juillet 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

Kinshasa: un jeune est aux arrêts après avoir pris part à une réunion des députés de Mai-ndombe.

Un jeune répondant au nom de Patrick Andaome est aux arrêts à Kinshasa depuis le dimanche 4 juillet dernier suite à sa participation jugée “frauduleuse” à une réunion des députés nationaux de la province du Mai-ndombes à Kinshasa le même jour.
Une rencontre consacrée à la question de la paie des enseignants.

Contactés, ces élus nationaux disent reprocher à Monsieur Patrick Andaome de les avoir filmé et d’avoir enregistré les audios de leur réunion privée sans leur consentement.

” Le programme de notre réunion était balancé dans notre groupe Whatsapp du caucus des députés de Mai-ndombe. Et seuls les élus y étaient conviés. Qui lui a donné l’information et la permission de venir y prendre part mais aussi de commencer à nous filmer en cachette ? Il doit nous dire qui l’a envoyé réaliser ce sale besogne ,lui qui se dit être un journaliste d’investigation et qu’il a droit de participer à toute rencontre où l’on parle de Mai-ndombe”, nous ont confié quelques élus du Mai-ndombe interrogés sur le sujet. Et d’ajouter : “il est arrogant. Au lieu de nous donner le nom de son commanditaire, il a commencé à crier sur nous. C’est ainsi que nous avons fait appel à la police. Son dossier sera envoyé aujourd’hui au parquet…”

Les proches de Patrick Andaome exigent plutôt sa libération. Pour eux, la simple participation sans autorisation de ce jeune de Mai-ndombe à ce rendez-vous des députés ne peut pas faire l’objet de toute une arrestation.

Orman BOLA

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche