Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
vendredi, 25 juin 2021

Your monthly usage limit has been reached. Please upgrade your Subscription Plan.

°C

Kinshasa/Taxe RAM : Une marche pour exiger sa suppression prévue ce lundi

Depuis quelques jours, plusieurs utilisateurs des sociétés de télécommunications n’ont plus la possibilité d’acheter des forfaits via mobile money en raison de la coercition du prélèvement du RAM.

Cette situation sonne la révolte du Mouvement National des Consommateurs Lésés (MNCL). Cette structure de défense des droits de consommateurs annonce une marche ce lundi 3 mai 2021 pour exiger la suppression “de cette escroquerie étatique”.

“C’est une marche de protestation contre cette taxe, le RAM. Nous crions haut que c’est une escroquerie étatique. Nous voulons que cette taxe puisse être supprimée.

Voilà pourquoi nous allons marcher ce lundi”, a dit la chargée de communication du MNCL ce vendredi.

À en croire Mariela Lungi, cette manifestation partira du Rond-point Huileries dans la commune de Lingwala et aura comme point de chute la Primature située à Gombe.

Le RAM est une taxe instaurée par l’autorité publique pour lutter contre les téléphones contrefaits et protéger les données téléphoniques des utilisateurs en cas de perte.
Il est opérationnel depuis le 24 septembre dernier.

L’enregistrement au RAM impose à chaque utilisateur de payer entre 1 à 7 $ selon la technologie du téléphone (2G, 3G, 4G etc). Cette taxe est, cependant, fustigée par certaines langues qui estiment qu’elle vient surcharger un peuple “pauvre”.

Notons que La taxe sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM) continue à susciter débat au sein de la société congolaise.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter

rester informé!

Inscrivez-vous pour recevoir l’actualité la plus fraiche